Bloodroots : entre Jackie Chan et Tarantino

 335 

Il s’agit d’un jeu d’action indépendant en vue de dessus sorti le 28 février 2020 sur Epic Games. Vendu pour 15 euros, ce titre vaut-il le détour ?

Bloodroots a été développé et édité par Paper Cult. Ce développeur avait déjà posé les bases avec son premier titre datant de 2017 : Fat Mask, un puzzle – arcade. Plusieurs points communs sont à relever comme la rapidité, les combats et les combos. Mais alors, Bloodroots c’est quoi ? Ce nom vient d’une plante herbacée à fleurs, vivace, originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Pour le coup, dans le jeu, on se retrouve dans l’ouest américain à l’époque du Far West. Il s’agit d’un mélange entre un Jackie Chan tordant et un Tarantino bien violent. On y incarne Mr Wolf qui a été trahi par sa bande. Il va alors chercher à se venger.

Des combats rythmés

Seul contre tous, on doit dézinguer tout ce qui bouge. Pour s’aider, de nombreux objets sont à notre disposition. Parfois ce sont des armes : tronçonneuses, épées, chaînes, couteaux, etc. D’autres fois, ce sont des objets pour le moins originaux, comme des carottes, des flamants roses, des brochettes de poulet, des tables, etc. Je vous avais prévenu qu’il y avait un air de Jackie Chan dans ce jeu. On peut donc trancher, écraser, castagner et chaque arme a un effet différent au niveau des déplacements. Certaines, par exemple, donnent la possibilité de faire de longs sauts, tandis que d’autres permettent d’avancer à toute vitesse. Toutefois, ces armes ne peuvent attaquer qu’un à trois ennemis différents. Ces derniers sont d’ailleurs très rapides. Dès qu’on les voit, ils foncent sur nous. Il faut donc être bien préparé avant de les combattre et sélectionner la ou les bonnes armes selon l’environnement et le nombre d’adversaires. Ce conseil est à prendre au sérieux, d’autant plus qu’il est très facile de tomber dans un ravin et de mourir bêtement.

Que ce soit dans les déplacements ou dans les combats, Bloodroots est un jeu extrêmement rapide. À tel point que parfois notre regard ne suit plus notre héros et on se perd au milieu des ennemis. L’échec est assuré dans ces cas. Côté prise en main, cette dernière est très simple. Seules deux touches sont à notre disposition : ramasser des objets et frapper. C’est primaire, mais efficace car, encore une fois, ce sont les armes qui définissent les actions. Le but est de réaliser un maximum de combos. Il y a donc un temps à respecter entre chaque adversaire à abattre. À la fin de chaque niveau, nos performances sont notées et enregistrées dans un classement mondial. Au fur et à mesure, on débloque des masques qui octroient des atouts. Ces masques ne peuvent être utilisés que pour rejouer des niveaux, ceci afin d’améliorer le score. Ce procédé ajoute au jeu un côté compétitif intéressant. Un point essentiel pour terminer les niveaux ou pour faire partie de l’élite mondiale : il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Une ambiance Far West

Bloodroots offre une bonne variété de niveaux. On passe des forêts aux déserts en passant par le sommet des montagnes. Les dessins sont simples, mais plaisant pour un rendu final coloré et dépaysant. Durant certains combats, le jeu propose des scènes au ralenti. Bien que magnifiques, ces scènes sont parfois redondantes et quelques fois encore, totalement buggées. Concernant la musique, le jeu marque des points, car elle est simplement géniale. Les musiques proposées sont rythmées – à l’image du jeu – et variées, passant d’un style western à des sons plus électroniques. Relevons aussi l’humour qui est omniprésent dans ce titre. Certains passages sont à mourir de rire. Sans oublier les saynètes entre chaque niveau et qui ne manquent pas d’humour elles aussi.

Malgré tout, l’histoire ne suffit pas à nous tenir en haleine. Elle est beaucoup trop enfantine et sans profondeur. Il s’agit ni plus ni moins d’un jeu d’action qui peut vite s’avérer lassant. En effet, malgré les décors et les armes qui évoluent, les actions sont toujours identiques. On a vite les yeux qui coulent et une certaine fatigue se fait rapidement ressentir. Ces quelques défauts viennent noircir le tableau plus que prometteur de Bloodroots.

Conclusion

Bloodroots est finalement un titre intéressant qui vaut le détour. Ce n’est pas le jeu de l’année, mais il mérite d’être découvert. Il a d’ailleurs plus de qualités que de défauts. Cependant, ses quelques défauts sont suffisants pour qu’il prenne la poussière dans le launcher d’Epic Games après y avoir joué seulement quelques heures et c’est dommage ! Je lui donne tout de même la note finale de 13/20.

Points positifs :

  • Drôle
  • Des objets loufoques pour combattre
  • Des dessins sympas 
  • Une musique excellente
  • Des scènes au ralenti qui claquent (positif malgré que parfois elles sont redondantes et buggées)
  • La réalisation de combos
  • Le score mondial
  • La difficulté qui évolue
  • Des tableaux bien pensés
  • Un prix correct 

Points négatifs :

  • Une histoire pas suffisamment intéressante
  • Un jeu trop redondant
  • Vite fatigant pour les yeux
Add Comment